Interviews Flash – Par les Éditions de l’Onde

Guy-Michel Souriau, bonjour, votre livre Humour… sans sucre ajouté est disponible aux Éditions de l’Onde.

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai eu vingt ans le jour où l’homme marcha pour la première fois sur la lune. Ma carrière professionnelle a été consacrée à l’enseignement et à la formation, dans un parcours qui m’a permis de côtoyer la tête  blonde de l’école primaire, le grand adolescent du lycée, l’étudiant rêveur de la faculté de lettres, le futur professeur en préparation de son concours d’enseignement.
Actuellement, ma passion des mots trouve sa résonance dans mes activités de comédien, de chanteur, de liseur public.
Je suis mari, père et grand-père, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Votre livre en quelques mots  ?

« Jours de Firmin » part  et parle de la vie de mon oncle, qui faillit mourir à vingt ans sur le front de la première guerre mondiale, et qui vécut presque 100 ans. Son histoire banale et simple d’humble de la terre, avec  celle de sa famille,  se raconte, prise dans les faisceaux de l’Histoire du siècle. Le roman de la vie de Firmin, dans l’almanach de faits marquants de son siècle.

Retours de lecture:
 » Nous voyageons dans le temps, avec les extraordinaires « jours de Firmin ». J’en ai terminé la lecture il y a peu. C’est vrai que j’avais beaucoup à apprendre ou à réviser : chanson de Joan Baez, émission de Bernard Pivot, évènement politique etc, etc.
Firmin, Gabrielle, ses parents, sa famille sont décrits de façon touchante, attachante.
Quelle richesse, quelle subtilité d’écriture. Et toujours cette pointe d’humour en guise de chute au paragraphe ! Trop fort ! Bravo ! »
« Je crois que je te relirai à petite doses tellement ton almanach fourmille d’informations !
Félicitations tu m’as fait vivre de bons moments parfois très émouvants. Merci. »

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire?

L’idée s’est imposée à moi, comme souvent pour une œuvre.  Je suis le plus jeune et presque dernier neveu de Firmin… Qui se souviendrait? Je crois nécessaire et civique de garder la trace des gens qui ont fait notre Histoire. Par ailleurs, ce troisième livre permettait de poursuivre le dialogue entamé  avec mes frères pour le premier de mes livres. Bel objet transitionnel pour garder le lien. « Firmin méritait bien cet hommage! »

Quand, où et comment écrivez-vous ?

Lorsque j’ai mon sujet, j’écris n’importe quand, souvent le matin. L’écriture me prend tout entier dans la période où je travaille à mon ouvrage. Je lis aussi beaucoup à ce moment là.

Pourquoi avoir choisi les Éditions de l’Onde ?

Un bon contact lors de l’édition de mon second livre. Bonne prise en charge de la maquette, de la mise en page.

Et j’étais rentré dans les frais de ma participation de départ.

Quels sont vos livres ou auteurs  favoris ?

En voici quelques uns, notés en ordre alphabétique, parce que tous également préférés : Jeanne Benameur, Philippe Besson, Fab Caro, Bernard Chambaz, Sorj Chalendon,  Jean-Paul Dubois, Benoît Duteurtre,  Jean Echenoz, Jérôme Garcin, Sylvie Germain, Guy Gofette, Charles Juliet, Nicolas Mathieu, Laurent Mauvignier, Véronique Olmi, Alice Zeniter, etc.

Et aussi Molière, Marivaux, Maupassant, Victor Hugo…

Merci Guy-Michel.

Jours de Firmin, c’est ici.

LinkedIn
Share
Instagram