La vie débordante, Guillaume Mahot

15,00

Guillaume Mahot mêle avec bonheur haïkus, poèmes et prose poétique, dans une liberté qui n’est pas seulement celle des vers libres, mais aussi celle des associations de mots, voire des télescopages d’idées les plus inattendus.
Souvent, à la première lecture, le sens paraît fuir devant nos yeux, nous laissant arriver, perplexes, à la fin du poème, comme au terme d’un voyage trop rapide où nous n’avons rien distingué. Et c’est à la seconde lecture que la lumière surgit.
Les nombreux haïkus montrent une maîtrise de ce genre littéraire. Les thèmes de l’amour, la mort, la beauté, la paternité, et le confinement, sont abordés. Certaines œuvres inclinent du côté de la philosophie. Plus développées que l’aphorisme, plus lapidaires que l’essai, elles pointent avec ironie et alacrité le caractère indispensable de la poésie.
Ce recueil plaisant et ambitieux parvient à conjuguer agrément et exigence littéraire ; il se rend ainsi accessible à tout lecteur de poésie, amateur ou passionné.


160 pages

Informations complémentaires

Dimensions 21 × 15 cm
LinkedIn
Share
Instagram