À cœur ouvert, née d’un viol, Gwendoline Alves Garcia

15,00

 

Années 1990. Une famille, une cité dans la banlieue sud de Paris. Une petite fille, née d’un viol, vit dans la peur et la douleur des mauvais traitements infligés par sa mère. Cette femme égarée et droguée, sorte de cauchemar vacillant, a exprimé à son égard un tel degré d’hostilité et de violence, que la petite fille devenue grande emploie un pronom encadré de guillemets pour la désigner. Comme pour mieux s’en protéger.

Gwendoline nous raconte aujourd’hui son calvaire. Pas pour pleurer indéfiniment sur le passé – il y aurait matière : tant de souffrance, tant de peine… mais à quoi bon ? Non. Elle écrit, elle nous écrit son histoire pour surmonter « ses volcans », pour créer, par le pouvoir du verbe, un lieu habitable. Un lieu où elle puisse renaître et se construire, enfin.

–––––––

Gwendoline Alves Garcia a 26 ans et étudie la psychologie à l’université de Poitiers.

–––––––

 

Catégorie :

Informations complémentaires

Dimensions 21 × 15 cm
LinkedIn
Share
Instagram